Lycée Gerville Réache

Gaspillages, 2ème édition

mercredi 14 novembre 2018 par CDI

Article sur le site du Rectorat

Règlement du concours de PHOTOGRAPHIE Gaspillages

 [1]

Article 1 – Organisateurs :

Le Collège Richard Samuel et le Lycée Gerville Réache, en partenariat avec Wi’anArt, organisent du 16 octobre 2018 au 8 février 2019 inclus, un concours photo intitulé « Gaspillages »

Article 2 – Qui peut participer ? :

Le concours est gratuit et ouvert à tous les élèves de CM1 / CM2, de collège et de lycée de l’Académie de la Guadeloupe ainsi qu’aux étudiants âgés de 20 ans maximum. La participation est individuelle. Les participants sont autorisés à envoyer de 1 à 10 photographies maximum, même nom, même prénom.

Article 3 – Comment participer ? :

Entre le 16 octobre 2018 et le 8 février 2019 minuit, les participants envoient par mail à l’adresse wianart971@gmail.com, une à dix photographies prises par leur soin et sans photomontage. Tout en ayant une dimension esthétique et/ou artistique, les photographies envoyées doivent être en lien avec la notion de gaspillage, qu’il s’agisse de gaspillage alimentaire, de gaspillage en énergie (eau, électricité…) ou en biens de consommation. Les participants devront impérativement indiquer, dans le corps du message, les informations suivantes : Nom et prénom / Age / Commune de résidence / n° de portable / Etablissement et niveau d’études.

Article 4 – Spécificité des photographies :

Les photographies envoyées doivent être au format jpeg ou png. Leur poids doit être de 1 Mo minimum et 10 Mo maximum, avec une résolution en 300 dpi. En s’inscrivant au concours, chaque participant accepte que sa photographie puisse être diffusée et exploitée librement sur support numérique et dans le cadre d’expositions ouvertes au public dont l’exposition de restitution à l’Habitation La Ramée de Sainte-Rose, du 22 mars au 12 avril 2019 (dates à confirmer).

Article 5 – Dotations et modes de sélection des gagnants :

Un jury composé de 8 personnes se réunira entre le 11 et 15 février 2019, sauf empêchement ou cas de force majeure, pour choisir 10 photographies lauréates selon des critères d’esthétisme, de pertinence et d’originalité définis de façon collégiale et discrétionnaire par les organisateurs du concours, et aucune observation relative à la sélection retenue ne sera recevable.

Le jury sera composé de : 1. Philippe Virapin, photographe, documentariste et Président du Jury 2. Guy Gabon, artiste plasticienne Land Art, documentariste et éco-designer 3. Un représentant de la DEAL Guadeloupe 4. Un représentant du Conseil départemental 5. Responsable de la programmation artistique de l’Habitation La Ramée 6 . Proviseur du Lycée Gerville Réache ou son représentant 7. Principal du Collège Richard Samuel ou son représentant 8. Membre du comité d’organisation Wi’anArt 9. Un citoyen volontaire âgé de moins de 25 ans (ne participant pas au concours)

Les 10 lauréats seront récompensés par un Prix qui leur sera décerné à l’occasion du vernissage de l’exposition à l’Habitation La Ramée de Sainte-Rose le vendredi 22 mars 2019 à partir de 14h (date à confirmer). La photographie de chacun des 10 lauréats sera imprimée sur agrandissement format A0 (841 x 1189 mm) pour être exposé ainsi que les 20 à 30 photos finalistes au format A2 (420 x 594 mm). Ces agrandissements pourront intégrer une exposition itinérante qui sera proposée aux collectivités et établissements scolaires à partir du 15 avril 2019.

Article 6 – Responsabilité et acceptation du règlement :

Le comité d’organisation se réserve la possibilité d’écourter, de prolonger, de modifier ou d’annuler le présent concours si les circonstances l’exigent ou en cas de force majeure. Sa responsabilité ne saurait être engagée de ce fait.

[1] Un tiers des aliments produits sur la planète sont jetés ou perdus chaque année. La nourriture gaspillée en Europe pourrait à elle seule nourrir 1 milliard de personnes, soit toutes les personnes souffrant de malnutrition dans le monde (Source : FAO). La Guadeloupe n’est pas épargnée par le gaspillage alimentaire : A titre d’exemples, 100 tonnes des volailles produites localement sont perdues chaque année, 4,5 millions d’œufs subissent le même sort tandis que 24000 tonnes de bananes se perdent, soit 1/4 de la production totale (Source : Rapport du Conseil Départemental, janvier 2018). Et, malheureusement, les gaspillages ne concernent pas seulement l’alimentation mais touchent aussi bien les dépenses énergétiques que les biens de consommation.


Accueil du site | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 353818

Site réalisé avec SPIP 1.9.2d + ALTERNATIVES

     RSS fr RSSCDI RSSEDD RSSConcours académique de photographie   ?

Creative Commons License